• mediation.esperpro@gmail.com

LES MÉDIATEURS DE SANTÉ PAIRS EN SANTÉ MENTALE

MÉDIATEURS DE SANTÉ / PAIRS

Depuis 2012, le concept du rétablissement s’impose peu à peu dans les soins en santé mentale. Parallèlement, la législation et les politiques de santé ont renforcé les droits des patients et elles incitent les professionnels de santé à les respecter et les défendre. Par ailleurs, ces dernières années, l’intérêt porté au savoir expérientiel s’est affirmé. Pour accompagner les personnes qui vivent avec une problématique de santé psychique, une nouvelle catégorie de professionnels voit le jour dans les services : les médiateurs de santé / pairs (MSP ou MDSP). Ils favorisent la participation des personnes soignées pour tout ce qui les concerne directement.

Dans la pratique, les MSP mettent à profit leur savoir expérientiel, dont il se servent comme un outil de travail privilégié favorisant le rétablissement. Ainsi, le médiateur de santé met son expertise au service des personnes concernées et il la partage avec les professionnels de santé avec lesquels il travaille.

Les MSP incarnent l’idée qu’il est possible de surmonter les conséquences des troubles et des symptômes sur le quotidien et qu’il est tout fait envisageable de vivre une vie satisfaisante malgré les limites imposées par la maladie. Ainsi ils luttent contre les représentations sociales négatives et la stigmatisation et véhiculent de l’espoir, en permettant aux usagers une identification positive par le soutien qu’ils apportent aux personnes qu’ils rencontrent.

A travers leurs trajectoires de vie les MSP montrent différentes voies possible de rétablissement. Ils suscitent le pouvoir d’agir de leurs pairs et apportent une complémentarité aux pratiques professionnelles et à la nature de la relation d’aide de type « soignant / soigné ». En effet, la relation horizontale que nous tentons d’instaurer doit favoriser le lien, les échanges et elle met l’accent sur le caractère individuel de l’accompagnement. Ainsi nous constituons progressivement une clinique de terrain, sans pronostic, ni directive d’action préétablie, où l’adaptabilité et le développement du savoir-être sont prioritaires. Ce positionnement doit faciliter l’émergence du savoir expérientiel de la personne soutenue, en partageant les bénéfices d’un apprentissage réciproque et d’une confiance mutuelle. L’objectif est de permettre à la personne de prendre sa place au centre du projet de soin et du parcours de rétablissement.

Au-delà du soutien qu’ils apportent les MDSP favorisent l’accès à la citoyenneté des personnes en faisant un plaidoyer à travers différentes instances de communication (colloques, formations, etc.) et groupes de parole orientés auto-support. Ils veillent également à ce que le parcours de santé ne se limite pas aux soins du secteur psychiatrique, en intervenant au cœur de la cité et en incitant les personnes à s’investir dans des activités stimulantes et variées (musique, culture, sport, etc.). Afin de les aider à retrouver une place citoyenne, les MSP encouragent aussi les personnes à se tourner vers le droit commun.


Les travailleurs pairs rappellent également que les personnes vivant avec un trouble psychique ont des droits mais aussi des devoirs. Cette prise de position sur la question de la responsabilité personnelle participe, entre autre, à combattre les idées reçues sur la maladie psychique et à limiter l’exclusion sociale des personnes les plus vulnérables.

mediation.esperpro@gmail.com

Nous contacter
X