• mediation.esperpro@gmail.com

SPÉCIFICITÉS

Les spécificités du médiateur de santé

Les services proposés par les pairs-aidants se situent aux interstices des missions des soignants et des travailleurs sociaux. Ces trois corps de métiers œuvrent pour l’accompagnement au rétablissement des personnes concernées. Les travailleurs sociaux et les soignants ont des missions spécifiques et interviennent à des moments clef du parcours (accompagnement dans les soins physiques, ou la prise des traitements pour les infirmiers et les médecins ; au niveau administratif ou dans la société pour ce qui concerne les travailleurs sociaux). Par son expérience du processus de rétablissement, le pair-aidant est quant à lui engagé dans une médiation globale multiforme, grâce à une vision générale des conséquences des troubles sur le quotidien.

1 – INTRODUCTION

Lorsqu’ils associent leur connaissances, leur compétences et leur compréhension des situations, les différents intervenants gagnent en efficacité. Ils sont alors en capacité de limiter les ruptures qui émaillent souvent les parcours de soin et de rétablissement et ils peuvent alors faciliter le centrage sur les besoins et aspirations des personnes concernées. Les pratiques orientées vers le rétablissement doivent par ailleurs favoriser la participation des usagers dans le fonctionnement, l’évaluation et l’organisation des services dont ils bénéficient.

A l’heure actuelle, les médiateurs de santé pair font majoritairement partie des ressources humaines des structures dans lesquelles ils interviennent. Pour les années à venir, l’objectif d’ESPER Pro est de renforcer les associations d’usagers et de développer un dispositif support (plateforme) de supervision, pour la pratique de la médiation. Les pairs aidants, missionnés par des structures partenaires (cliniques, hôpitaux, associations, etc.) seront outillés et supervisés par l’association au fur et à mesure de leurs interventions.

Actuellement, les médiateurs de santé ont une pratique spécifique, qui s’adapte aux besoins des publics accompagnés et qui complémente les services proposés par les dispositifs de soins dans lesquels ils travaillent :

Par exemples :

  • Appui à la mise en place du de groupes WRAP ou de groupe auto-support sur les lieux de formation,
  • Ateliers sur les droits des usagers et le pouvoir d’agir,
  • Reprendre le contact et faire le lien après des ruptures de parcours,
  • Interventions rapides dans les services d’urgences,
  • Interventions dans le cadre d’actions de médiation entre les personnes concernées et les équipes pluri-disciplinaires, les familles, les médecins et les soigants,
  • Présence/accompagnement spécifique lors d’une première hospitalisation, crise psychotique aigue, de jeunes adultes, et appui post hospitalisation,
  • Entretiens à visée de rétablissement, dans les CMP,
  • Interventions dans les programmes d’éducation thérapeutique,

L’association et ses membres actifs produisent des services à la fois en direction des personnes concernées (qui la contactent directement ou qui lui sont orientées) mais aussi au bénéfice des institutions avec lesquelles elle contractualise pour des interventions spécifiques :

Les services :

  • Aide à l’engagement dans les soins, notamment à l’occasion de l’annonce du diagnostic,
  • Aide à l’élaboration, conservation et mise en œuvre des plans de crise conjoints (selon des schémas de coopération avec les services de soins, urgences),
  • Informations sur le rétablissement, les droits, le pouvoir d’agir, permettre à la personne de revendiquer son plan de rétablissement,
  • Médiation avec les professionnels, notamment du soin et du secteur médico-social,
  • Favoriser la continuité des soins et éviter les ruptures de parcours
  • Aide à la formulation du plan de rétablissement et à la communication de ce plan de rétablissement aux autres partenaires pour appropriation,
  • Promotion de la déstigmatisation,

2 – PERSPECTIVES

mediation.esperpro@gmail.com

Nous contacter
X